Les vers intestinaux, un problème caché

Bien cachés, nichés au fond de l'intestin ou enkystés dans les organes, on sous-estime fréquemment l'impact qu'ils peuvent avoir : les vers digestifs sont omniprésents et peuvent provoquer d'importants dégâts chez nos carnivores domestiques. Les vers peuvent être classées en deux grandes catégories : les vers ronds et les vers plats ou ténias.

Les vers ronds

Les Ascaris

Toxocara canis (chien) mesure entre 10 et 20 cm et Toxocara cati (chat) mesure entre 5 et 15 cm. Ces vers ronds en forme de spaghetti parasitent principalement l'intestin grêle. Les chiens et chats adultes sont en outre porteurs de formes de vers enkystées qui se réactivent en fin de gestation chez la femelle. Ainsi, la chienne ou la chatte transmet ces vers directement au foetus à travers le placenta ou au nouveau-né à travers le lait maternel. Les chiots et les chatons sont donc porteurs de vers dès l'âge de 1 semaine !

Les vers adultes pondent des oeufs microscopiques en grand nombre, qui sont éliminés dans l'environnement à travers les selles. Ces oeufs résistent au froid et à la plupart des désinfectants, pouvant réinfester un autre animal (ou un enfant) même après de nombreuses années.

Une fois dans l'intestin, le ver adulte va pomper tout un tas de nutriments à l'animal car il se nourrit du chyme intestinal (aliments prédigérés, oligo-éléments, vitamines, calcium, glucose...), d'où le poil vilain, les retards de croissance et une baisse de l’immunité. Il peut également provoquer des troubles digestifs (diarrhées), voire des obstructions ou des perforations avec péritonite dans le cas d'infestations massives.

Les vers : les enfants sont concernés

Attention : les enfants sont concernés

Chez l'homme, une fois ingéré, un œuf d'ascaris va produire une larve, qui ne pourra pas cloturer son cycle, car ils ne sont pas adaptés à cet hôte. Elle va donc aller se loger dans un organe, où elle s'enkystera et mourra. Lorsque cet organe est un muscle, cela ne pose pas de problème particulier, mais cela devient plus problématique lorsqu'il s'agit du cerveau ou de l’œil ! Fort heureusement, cette éventualité reste rare, mais n'oublions pas que nos jeunes enfants sont très exposés à l'ingestion d’œufs de vers (lorsqu'ils papouillent l'animal, puis qu'ils se mettent les mains en bouche, lorsqu'ils jouent dans les bacs à sable qui sont parfois utilisés comme toilette par les chats).

Les ankylostomes

Les ankylostomes sont des vers dangereux mais plus rares. Ils sont beaucoup plus petits que les ascaris et mesurent environ 1 cm. Les vers adultes présents dans le système digestif de l’hôte contaminé pondent des œufs qui sont disséminés dans l’environnement par les selles. La contamination d’un chien ou même d’un homme se fait essentiellement par ingestion des larves issues de ces œufs. Mais ces dernières peuvent également passer directement à travers la peau ! Il en résulte des anémies sévères, car les vers se nourrissent de sang dans l’intestin grêle. Les infestations peuvent également entrainer des diarrhées hémorragiques (avec du sang), de la fatigue et un amaigrissement important.

Les trichures

Les trichures sont les vers les plus fréquents chez le chien adulte. Trichuris vulpis est un petit vers de 4 à 7 mm de long, rarement détecté à l’œil nu. Les trichures adultes s’enkystent dans le gros intestin et peuvent y rester pour une durée pouvant atteindre plus d’un an !

Les oeufs peuvent résister à l’extérieur plusieurs années. Les animaux se contaminent en avalent ces œufs. Les trichures provoquent des symptômes graves : perte de poids, diarrhée accompagné de sang frais, anémie et abattement.

Les vers ascaris lumbricoides

Les vers plats

Le plus répandu des ténias est le Dipylidium. On peut le voir quand ses derniers segments remplis d'oeufs sont éliminés dans les selles ("grains de riz"). C’est le ver que détectent le plus souvent les propriétaires de chien dans les selles. Il provoque des carences alimentaires et des irritations, l'animal se frotte le derrière par terre.

Les idées reçues

Vous êtes nombreux à penser à tort qu’une absence de vers visibles dans les selles signifie une absence d’infestation. Détrompez-vous : dans la grande majorité des cas, seul les œufs (microscopiques) passent dans les selles. Ces derniers sont invisibles à l’œil nu. Un examen de selles pratiqué au microscope par votre vétérinaire ou un laboratoire permet en revanche de déterminer la présence ou non de ces parasites.

Les vers : vermifugation chien

Comment prévenir et traiter

La vermifugation doit être considérée comme un geste de santé publique. En pratique, à titre indicatif:
 – vermifugez 4x/an votre animal adulte, et 1x/mois s'il est en contact avec de jeunes enfants
 – vermifugez au minimum tous les mois jusqu'à l'âge de 6 mois votre chiot ou chaton (tous les 15 jours en cas de risque élevé (chenil, nombre d'animaux elevé)
 – en élevage, ou en cas de risque élevé, les chiots et chatons doivent être vermifugés à partir de l'âge de 15 jours !
 – vermifugez les animaux gestants 15 jours avant la mise-bas ainsi que dans le mois suivant
 – hygiène : ramassage systématique des crottes de votre animal, dans votre jardin comme en promenade; désinfection et nettoyage réguliers du chenil ou du lieu de couchage de votre animal
 – vérifiez que votre vermifuge couvre bien tous les vers : demandez-nous conseil !
 – traitement de tous les animaux de la famille.

Partagez cet article

Consultations sur RDV

Lundi - Vendredi : 8h45 - 12h et 14h - 19h
Samedi : 8h45 - 12h et 14h - 17h

Urgences

Dimanche, nuits et jours fériés

Contact

Téléphone

05 59 29 96 06

Adresse

27 Avenue d’Espagne
64250 CAMBO-LES-BAINS